Encore un plan d’aide à l’hôpital public, ironise la CSMF

Publié le 05/11/2015
- Mis à jour le 05/11/2015

Sans surprise, le plan du gouvernement pour l’hôpital public, d’un montant total de 250 millions d’euros (d’ici à 2019), n’est pas du goût de toute la profession. « La médecine de ville ne bénéficie pas de la même attention de la ministre de la Santé », regrette la CSMF. Le syndicat s’étonne de ce plan d’aide à l’hôpital public alors qu’il estime « nécessaire de déshospitaliser le pays ». Il réclame des moyens pour amorcer le virage ambulatoire et rappelle qu’une très faible part de jeunes médecins s’installent en libéral lors de leur première inscription à l’Ordre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?