En grève depuis 4 semaines, le personnel du CHGR de Rennes proteste contre « la dégradation des conditions de travail »  Abonné

Publié le 28/11/2017
rennes greve

rennes greve
Crédit photo : S. Toubon

Le centre hospitalier Guillaume-Régnier (CHGR) de Rennes, spécialisé en psychiatrie, est entré ce lundi dans sa quatrième semaine de grève, à l'appel du syndicat Sud-Santé, qui proteste contre « la dégradation des conditions de travail » du personnel et des « conditions d'accueil des patients ».

Depuis le 7 novembre, les grévistes se relaient jour et nuit, du lundi au vendredi, sous une tente dressée devant l'accueil de l'établissement, pour dénoncer une « situation inacceptable » à leurs yeux. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte