Entretien

Dr Rachel Bocher (INPH) : « La loi de santé ne contient aucun élément d’attractivité »  Abonné

Par
Publié le 20/04/2015
LE QUOTIDIEN : Quel regard portez-vous sur le projet de loi de santé voté à l’Assemblée ?

DR RACHEL BOCHER : Nous attendions depuis trois ans cette loi, nécessaire à l’hôpital et à la santé publique. Le texte contient quelques avancées mais rien sur la révolution de la médecine de parcours envisagée au début du quinquennat.

Point positif, le rééquilibrage de la gouvernance hospitalière entre pouvoirs directorial et médical, le processus de nomination des chefs de pole et le retour des chefs de service vont dans le bon sens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte