Face à la lenteur de la recherche vaccinale contre le VIH

Des « essais adaptatifs » pour aboutir plus vite à la conclusion  Abonné

Publié le 26/04/2011
1306247771248877_IMG_59465_HR.jpg

1306247771248877_IMG_59465_HR.jpg

« LES RÉSULTATS des essais d’efficacité des vaccins contre le VIH, menés au cours des 12 dernières années, sont porteurs d’optimisme quant à la mise au point d’un vaccin efficace contre le VIH. Cependant une revue de ces études montre que le rythme auquel elles sont conduites est dramatiquement lent et qu’une accélération de la recherche clinique vaccinale est nécessaire ». Constat à la fois porteur d’espoir et terriblement inquiétant sur les délais, que font les médecins des NIH (National Institutes of Health) américains, sous la direction d’Anthony Fauci.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte