Décomplexés  Abonné

Par
Publié le 13/10/2020

Il semble bien révolu le temps pas si lointain où la Croix Rouge fermait ses dispensaires parisiens, faute de rentabilité suffisante… À l’heure où la désertification médicale est devenue « le » souci numéro un des autorités de santé et des élus, le centre de santé paraît en effet une des solutions privilégiées pour rétablir l’accès aux soins en zones sous-denses. Certains s’implantent dans les banlieues, ce qui semble a priori conforme à la vocation de médecine sociale qui fut longtemps l’apanage de ces structures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte