Covid-19 : 38 cas confirmés en France, 15 millions de masques destockés

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 27/02/2020

Crédit photo : GARO/PHANIE

Le bilan français des cas de contamination par le Covid-19 s’alourdit. « Nous faisons face à une augmentation sensible du nombre de cas sur notre territoire : 38 cas, à 19 heures, a indiqué Olivier Véran, ministre la Santé, lors d’un point presse au ministère. Plusieurs investigations sont toujours en cours, susceptibles de faire évoluer ce bilan d’ici demain soir ».

12 cas reliés au malade de l'Oise

Un regroupement de 12 cas, reliés au malade identifié dans l’Oise, a été détecté, dont 3 cas ont été diagnostiqués sur une base militaire. Ces cas « semblent relier entre eux par une chaîne de contamination », précise le ministre, ajoutant que la recherche des personnes contact se poursuit.

Une équipe sera « sur place dès demain, avec des infectiologues, urgentistes, hygiénistes et épidémiologistes afin de renforcer les investigations », a-t-il encore précisé. Ces 12 cas ont été hospitalisés à l’endroit où elles se trouvaient lors de leur identification, soit à Nantes, Lille, Dijon, Bégin (Saint-Mandé), Compiègne et Tenon. « Deux cas graves sont hospitalisés à Tenon et à Compiègne », a précisé le Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé.

Un autre regroupement de cas a été identifié à Annecy. Il s’agit « d’une famille et d’un proche du patient hospitalisé hier et dont l’état de santé n’est pas inquiétant », a indiqué Olivier Véran.

Une stratégie de « détection active »

Par ailleurs, une stratégie de « détection active » a été mise en œuvre, notamment auprès des patients hospitalisés pour des troubles respiratoires graves, rappelle le patron de la DGS. Trois cas ont ainsi été identifiés : 2 cas graves sont liés à un voyage organisé en Égypte et sont hospitalisés à Brest et Dijon, un autre cas est hospitalisé en réanimation à Lyon.

Des cas isolés ont également été détectés : deux cas sont actuellement à Bichat, dont un est de retour d’Italie, et un autre est à Montpellier avec un voyage en Italie. « Les enquêtes sont en cours », a souligné le Pr Jérôme Salomon.

Notre système de santé est «prêt»

Pour l’heure, sur les 38 cas confirmés en France, 12 sont guéris, 2 sont décédés et 24 ont été hospitalisés. Dans ce contexte de hausse des cas, le ministre a tenu à rappeler que notre système de santé était « prêt », avec notamment 138 établissements de santé « prêts à accueillir les malades dans tous les départements de France », une augmentation des capacités de dépistage, mais aussi 15 millions de masques déstockés qui parviendront « dès demain » dans les hôpitaux et « dans les prochains jours » aux professionnels de santé de ville « par l’intermédiaire des pharmacies d’officine ».

« Nous ne sommes pas en réaction puisque nous sommes depuis des semaines dans l’anticipation. Nous avons et nous garderons un temps d’avance », a assuré le ministre, qui a tenu à remercier « celles et ceux qui prennent soin de notre sécurité et de notre santé - pompiers, ambulanciers, permanenciers du SAMU, soignants, médecins, cadres hospitaliers, médecins et soignants de ville - tous fortement mobilisés sur le territoire national ».


Source : lequotidiendumedecin.fr