Comment le Gard et le Val-de-Marne tentent de limiter la violence contre la profession  Abonné

Publié le 13/04/2015

Pour contrecarrer les agressions de médecins, le Gard et le Val de Marne ont mis en place des dispositifs pilotes qu’ils ont présentés à Paris lors d’un débat organisé par l’Ordre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte