Courrier des lecteurs

Comment en est-on arrivé là ?

Publié le 09/07/2018

Je me souviens de la joie de mon patron (M. Roy-Camille) quand je lui annonçais que moi, son externe, j’étais nommé à l’internat, il avait immédiatement convoqué tout le service et sorti du champagne…

Je me souviens de ma première garde de « chef » aux prises avec deux gros polytraumatisés…

Je me souviens de tous « mes » internes que nous faisions opérer systématiquement, et de la solidarité et de l’amitié qui régnait entre nous…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?