Dr Nicole Smolski, présidente d’Avenir hospitalier

« Cela fait dix ans que les PH n’avaient rien eu mais ce plan attractivité ne va pas assez loin »  Abonné

Publié le 05/11/2015
LE QUOTIDIEN : Ce plan répond-il aux défis de l’hôpital ? Va-t-il régler les difficultés de certains établissements ou de spécialités délaissées ?

Dr NICOLE SMOLSKI : Oui. Cela fait dix ans que les médecins hospitaliers n’avaient rien eu ! Ce plan ne va pas assez loin mais nous avons quand même été écoutés et entendus. En revanche, nous avons raté le cap de l’urgence, nous avons deux ans de retard. La situation s’est dégradée dans les hôpitaux, on aurait pu intervenir plus tôt afin d’éviter des départs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte