Capucine Edou défend l’accès aux soins au cœur de Paris  Abonné

Publié le 05/06/2012

ELLE EST CANDIDATE dans la 12e circonscription de Paris, qui regroupe les quartiers que l’on imagine cossus du VIIe et XVe arrondissements. Pour sa première expérience électorale, la socialiste Capucine Edou, 36 ans, est opposée à un poids lourd, Philippe Goujon député-maire UMP du XVe qu’elle a décidé d’attaquer sur son bilan santé. Désireuse d’incarner la « majorité du changement », Capucine Edou, en déficit de notoriété, va à la rencontre des habitants de sa circonscription lors de stands up, ces rendez-vous improvisés au pied d’une sortie de métro ou d’un marché.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte