La chronique de Richard Liscia

Campagne, la confusion : la popularité de Le Pen au zénith  Abonné

Par
Publié le 23/02/2017
Fillon cherche son second souffle

Fillon cherche son second souffle
Crédit photo : AFP

L'éthique précède-t-elle ou suit-elle le projet politique ?  M. Fillon a tranché : ses déboires judiciaires personnels ne doivent pas obérer sa légitime candidature. Certes, il aurait pu se démettre. On reconnaîtra qu'en s'accrochant à sa position, il a mis dans sa décision la fureur, la colère, l'arrogance inspirés par le procès qui lui est fait et a minimisé tout en même temps la gravité des faits qu'on lui reproche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte