Buzyn lance la complémentaire santé solidaire, fusion de la CMU-C et de l'ACS

Par
Anne Bayle-Iniguez -
Publié le 15/10/2019

Crédit photo : S. Toubon

Agnès Buzyn a présenté ce mardi la nouvelle complémentaire santé solidaire, dispositif qui remplacera à partir du 1er novembre la CMU-C et l'aide à la complémentaire santé (ACS), deux aides publiques d'accès aux soins trop peu utilisées par les Français les plus modestes. 

Cette fusion de la CMU-C, créée en 1999, et de l'ACS (chèque santé mis en place en 2005 pour aider à souscrire à une complémentaire santé) avait été votée et financée dans le précédent budget de la Sécurité sociale (LFSS 2019).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)