Buzyn accorde 300 millions d'euros pour les établissements, à cause d'une activité plus faible que prévu en 2018

Par
Cyrille Dupuis -
Publié le 13/03/2019
hopital

hopital
Crédit photo : PHANIE

C'est une nouvelle bouffée d'oxygène pour les établissements : Agnès Buzyn a annoncé ce mercredi le versement de 300 millions d’euros aux hôpitaux et cliniques, « en dotation complémentaire à l’exercice 2018 ».

De fait, les dernières données comptables disponibles relatives à l’exercice 2018 indiquent que les dépenses d’assurance-maladie ont « moins progressé que l’objectif voté », « du fait principalement d’une évolution de l’activité hospitalière plus faible que prévue ». Dans ce contexte, la ministre de la Santé attribuera ces fonds « pour soutenir les établissements et contribuer ainsi à réduire leur déficit ». À noter que ces 300 millions d’euros s’ajoutent au dégel intégral de 415 millions d’euros de décembre 2018 (des fonds mis en réserve).

65 millions reversés de manière ciblée

Le ministère précise que la majeure partie de ces nouveaux crédits – soit 235 millions d’euros – sera répartie entre les établissements ayant une activité MCO pour tenir compte de la « progression modérée » de leur activité en 2018, ce qui contribuera à réduire le déficit des établissements concernés.

De surcroît, 65 millions d’euros seront reversés cette fois « de manière ciblée » pour accompagner des établissements les plus fragilisés et pour accélérer le financement de « mesures prioritaires ». Ségur cite ici les actions de prévention et de dépistage pour lutter contre l’hépatite C et la généralisation du dispositif VigilanS, dispositif destiné à la prévention de la récidive suicidaire.


Source : lequotidiendumedecin.fr