Hôpital sud-francilien, chantier miné

Bertrand évoque un « préjudice » pour l’État  Abonné

Publié le 19/10/2011

LE MINISTRE DE LA SANTÉ, Xavier Bertrand, a jugé qu’il y avait un « préjudice pour l’État » dans l’affaire du Centre hospitalier sud-francilien (CHSF), construit dans l’Essonne en partenariat public-privé (PPP) avec le groupe de BTP Eiffage et dont l’ouverture a été repoussée. « J’estime qu’il y a eu un préjudice pour l’État, pour l’hôpital, et que maintenant on va discuter avec Eiffage. Est-ce qu’on reste dans les mêmes termes du contrat ? C’est à voir », a déclaré le ministre sur Canal+.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte