Entretien avec une politologue de l'Université Paris 8

Auriane Guilbaud: « L'OMS dispose seulement de l’autorité que les États membres veulent bien lui conférer »

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 07/05/2020

Critiquée en pleine crise épidémique mondiale, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) tente pourtant de jouer le rôle indispensable de coordination internationale, malgré les contraintes politiques et financières qui pèsent sur elle.

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Comment analysez-vous la situation actuelle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), critiquée dans un moment charnière en matière de santé mondiale ?

AURIANE GUILBAUD : L’OMS fait face à une situation délicate. La pandémie étant d’ampleur mondiale, elle ne pourra être jugulée que par une coordination internationale. Mais le défi est complexe, car les États réagissent individuellement, selon leurs besoins nationaux et dans la panique.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)