ÉDITORIAL

Au secours Pasteur  Abonné

Publié le 28/11/2013

Nous vivons de drôles de temps :

On indemnise les « victimes » d’effets secondaires d’un vaccin sans lien prouvé (hépatite B et débat en cours sur le Gardasil).

On compare l’affaire du Mediator (dont nous ne savons toujours pas le nombre réel de morts) avec celle du Gardasil… (une jeune femme victime d’une SEP attaque à grand bruit le Gardasil à qui elle attribue sans preuves la cause de sa maladie).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte