Assistants médicaux : le gouvernement sécurise les futurs actes « soignants »

Par
Marie Foult -
Publié le 15/03/2019
assistants

assistants
Crédit photo : S. Toubon

Un amendement du gouvernement à la loi de santé, adopté en commission des affaires sociales, sécurise l'exercice des gestes soignants réalisés par les assistants médicaux.

Le plan Ma santé 2022 prévoit le déploiement de 4 000 assistants médicaux d'ici à 2022, pour appuyer les médecins dans leurs tâches quotidiennes, afin de libérer du temps médial notamment dans les territoires où l'accès aux soins est difficile.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)