Refonte des indicateurs, recommandation de bonnes pratiques

Améliorer la qualité et la pertinence des soins : oui mais comment ?   Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 16/09/2019
La Haute autorité de santé (HAS) dépoussière de fond en comble les indicateurs de mesure de la pertinence et de la qualité des soins. Un chantier qui prend du temps, spécialement en médecine libérale

Au cœur de Ma santé 2022, le chantier de la pertinence des soins est loin d'être un long fleuve tranquille. Ce n’est pas le Pr Dominique Le Gudulec, présidente de la Haute autorité de santé (HAS), qui va dire le contraire. Missionnée sur ce chantier par la ministre de la Santé, la HAS mène actuellement des travaux de refonte des indicateurs de mesure de la pertinence et de la qualité des soins. Mais selon sa présidente, « pour arriver à avoir quelque chose de solide, il faut au moins dix-huit mois » de travaux. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte