150 visites annuelles

- Publié le 08/04/2009
- Mis à jour le 08/04/2009

Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, autorité indépendante sous la responsabilité de Jean-Michel Delarue, pour six ans renouvelables (loi du 30 octobre 2007, décret du 13 juin 2008), fonctionne avec un budget de 3 millions d’euros en 2009.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?