Plan d’économies pour 2015 : le conseil de la CNAM émet un vote défavorable

Publié le 03/07/2014
1404402115535448_IMG_133401_HR.jpg

1404402115535448_IMG_133401_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

Le conseil de la CNAM, réuni ce jeudi, s’est prononcé sur les propositions d’équilibre des charges et produits de la direction de la Cnam pour 2014 par 21 voix contre (Cgt, Cgt-fo, Cfe-Cgc, Medef, Cgpme et Upa) et 13 voix pour (Cfdt, Cftc, Fnmf, Ciss, Fnath, Unaf et deux personnalités qualifiées, Messieurs F-Joliclerc et Jf-Chadelat).

Selon la présidence CFDT de la CNAM, la majorité des organisations a acté la volonté de respecter l’ONDAM [objectif de dépenses d’assurance-maladie] « en privilégiant l’exploitation des marges d’efficience sur les processus de soins plutôt qu’en recourant à des déremboursements ».

Manque d’ambition, selon le Medef

Mais le vote défavorable a été justifié, selon les organisations, « soit par un manque d’ambition dans les mesures de restructuration du système de soins, soit par le contexte jugé exagérément contraint sur la dépense », précise la présidence.

Selon nos informations, le Medef a dénoncé un plan « totalement schizophrénique » entre d’un côté le constat qui étaie « très justement les marges d’efficience du système » et d’un autre côté « les mesures d’économies qui sont loin des réformes structurelles indispensables qu’annonçait le constat ».

Le conseil a renvoyé à sa séance du 24 juillet la formulation de l’avis définitif sur les propositions.

Le rapport suggère au gouvernement de réaliser 2,9 milliards d’euros d’économies en 2015. Les principaux gisements identifiés sont la maîtrise médicalisée et les prescriptions (700 millions d’euros), les baisses de prix, le virage ambulatoire (diminution des durées de séjour et chirurgie ambulatoire.)

C.D.

Source : lequotidiendumedecin.fr