Question d'expert

Pelloux (AMUF) : « Dans certains coins, il ne fait pas bon être malade passé minuit »

Publié le 22/06/2012
pelloux

pelloux

Où en sont les gardes en nuit profonde dans les hôpitaux français ? Le président de l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF), le Dr Pelloux, livre aux lecteurs du « Quotidien » sa vision de la situation.
Selon lui, le bilan est très contrasté selon les régions. Dans les zones les plus démunies, l’intervention des pompiers est le seul recours pour les patients. À qui la faute ? Le Dr Pelloux épingle les ARS qu’il assimile à des « liquidateurs » pour les hôpitaux. Il pointe du doigt les décideurs qui suppriment les lignes de garde, regroupent les services d’urgence et veulent les fermer passé minuit.
Le président de l’AMUF était cette semaine à l’hôpital de Périgueux pour soutenir le personnel du service des urgences, en grève après la décision de fermer une ligne de garde en nuit profonde.

player par defaut pour jouer une video standalone

Source : lequotidiendumedecin.fr
Sommaire du dossier