Sorties précoces de maternité

Nouvelle mise en garde de l’Académie

Publié le 27/01/2012
1327598350318802_IMG_76311_HR.jpg

1327598350318802_IMG_76311_HR.jpg

Après la signature d’un avenant très attendu à la convention des sages-femmes le 10 janvier, rien ne devrait empêcher le projet d’aide au retour à domicile (PRADO) de s’étendre en 2012 dans toute la France. L’expérimentation, qui est actuellement menée dans une douzaine de caisses primaires, consiste à faire suivre les femmes volontaires dont l’accouchement s’est bien déroulé à domicile par une sage-femme libérale, 48 heures après la naissance de leur enfant.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)