Courrier des lecteurs

Vaccination : il faut mieux informer les médecins

Publié le 20/11/2018
- Mis à jour le 16/07/2019

Il y a quelques jours de cela, un enfant de 7 ans vient, accompagné de sa mère, pour effectuer la vaccination contre la grippe. Cette dernière, une touriste de l’est de la France, m’explique, très calme, que son fils pourrait être vacciné par une infirmière.

Néanmoins, du fait des problèmes de santé de cet enfant (il présente une cardiopathie), elle préfère que cet acte soit réalisé par un médecin. Ce jeune patient est vacciné tous les ans pour la grippe depuis 2013. Le pharmacien a donc pu délivrer sans aval du médecin le vaccin.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?