Un inhibiteur de RIPK2 en développement

Un nouveau candidat dans les maladies auto-immunes  Abonné

Par
Publié le 02/03/2020
Oncodesign annonce la sélection de son candidat médicament « first-in-class », un inhibiteur de la kinase RIPK2, ciblant les maladies auto-immunes et inflammatoires.

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce avoir sélectionné ODS-101 comme premier inhibiteur RIPK2 par voie orale, pour entrer en développement préclinique réglementaire. L'objectif est de déposer une demande d'autorisation d'essai clinique de phase 1 dès 2021.

« Cette découverte sortie de nos laboratoires démontre la capacité de notre technologie Nanocyclix à générer des candidats médicaments », a expliqué le Dr Philippe Genne, président directeur général.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte