Liens d’intérêts, sécurité sanitaire

Un cabinet d’experts égratigne la loi Bertrand  Abonné

Publié le 31/01/2013

Un an après l’adoption de la loi Bertrand sur la sécurité sanitaire des produits de santé, Alcimed, une société de conseil spécialisée dans les sciences de la vie se montre très critique. « Cette loi avait pour objectif d’éviter que ne se reproduisent des événements du type Mediator, et un an après son adoption, voilà que nous avons Diane 35 », tacle Vincent Genet, directeur de l’activité santé d’Alcimed.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte