Mediator : ouverture d'un procès hors normes, le tribunal conscient de l'« impatience »

Par Loan Tranthimy
Publié le 23/09/2019
- Mis à jour le 28/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

« Que la justice soit faite. Le laboratoire Servier doit payer pour le mal qu’il a fait ». Noëlle et Emmanuel Gondouin font les cent pas devant la salle d’audience Victor Hugo du tribunal de grande instance de Paris. Ils arrivent des Ardennes pour assister à un procès pénal hors normes qui s’est ouvert aujourd’hui, celui du Mediator.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?