Affaire Mediator : la pharmacovigilance en question

Les médecins pris dans la tourmente  Abonné

Publié le 14/02/2011

NICOLAS Sarkozy, la semaine dernière sur TF1, a promis « toute la vérité » aux Français sur l’affaire Mediator. « Tous les médicaments sur le marché doivent être bons et utiles », a-t-il précisé, confirmant que la politique du médicament serait revue « de fond en comble ». Jeudi, Xavier Bertrand et Nora Berra vont installer les assises du médicament avenue de Ségur. Programmées jusqu’à la fin du mois de mai, ces assises visent à refondre le système de sécurité sanitaire des produits de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte