Médicaments vendus sans ordonnance

L’association « Que choisir » accuse les pharmaciens de défaillance  Abonné

Publié le 29/03/2012
1332983997336916_IMG_80860_HR.jpg

1332983997336916_IMG_80860_HR.jpg

« UNE PHARMACIE sur deux fait la croix sur la transparence », accuse l’« UFC - Que choisir ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte