Face aux attaques de Philippe Even

La riposte s’organise  Abonné

Publié le 14/09/2015

Sous-titré « Stop aux statines et autres dangers », l’ouvrage du pneumologue retraité et ancien doyen de la faculté de médecine de l’hôpital Necker, livre des noms, notamment ceux de 6 cardiologues parisiens cumulant le plus de contrats avec l’industrie pharmaceutique (voir « Le Quotidien » du 10 septembre). Il fustige également certains traitements cardiovasculaires, les statines, qu’il estime inefficaces et dangereuses – son cheval de bataille depuis longtemps – mais aussi les antiagrégants plaquettaires (AAP) et les anticoagulants oraux (AOD).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte