La presse médicale et « le Quotidien » mis en cause  Abonné

Publié le 18/03/2011

Le rapport des Prs Debré et Even s’en prend frontalement aux publications de la presse médicale, qualifiée de « journaux de l’industrie, sûrs d’eux, désinvoltes, sans scrupules, cyniques, des journaux techniquement très bien faits, mais qui servent la soupe, sans vergogne ». Les auteurs ajoutent que ces titres « se sentent protégés par l’argent des firmes et les articles des leaders d’opinion, financés tout pareil par l’industrie, et qui leur donnent, par leur signature plus que par le fond, l’apparence du sérieux ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte