Tribune

Hospitalité... ou stratégie d'influence ?  Abonné

Publié le 03/10/2019
Le soutien financier apporté par les laboratoires pharmaceutiques aux internes fait débat dans la profession. Alors qu'une disposition de la loi santé entend y mettre un coup d'arrêt, l'ancien président des internes de spécialités (ISNI) s'en inquiètait dans une récente tribune (Le QdM 19/9/19). A l'inverse, l'ex chef de file des jeunes généralistes de ReAGJIR s'en félicite. Et il explique ici pourquoi.

Dans l’édition du jeudi 19 septembre, j’ai lu avec stupéfaction une tribune intitulée « couper les ponts entre l’industrie et la formation initiale : oui mais à quel prix ? ». Le texte revient sur un amendement adopté cet été dans la loi relative à l’organisation et à la transformation du système de santé qui interdit désormais aux laboratoires pharmaceutiques d’offrir « l’hospitalité » aux étudiants en formation initiale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte