Rupture d’approvisionnement en psychotropes

Forte inquiétude des médecins en Rhône-Alpes  Abonné

Publié le 10/10/2012

La conférence des présidents de CME exerçant en établissement public spécialisé en santé mentale dans la région Rhône-Alpes tire la sonnette d’alarme. Dans un courrier adressé à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), la conférence constate que les ruptures d’approvisionnement se multiplient pour certains psychotropes (Haldol Decanoas, Piportil L4, Atarax 100 mg, Marsilid).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte