Médicament à l'unité : le LEEM met en boîte les « fausses bonnes idées »

Par
Sophie Martos -
Publié le 10/12/2019

Crédit photo : S. Toubon

Les médicaments vendus à l'unité en pharmacie, ce n'est peut-être pas pour demain… Alors que cette promesse du candidat Macron a resurgi dans le cadre du projet de loi contre le gaspillage, en cours d'examen parlementaire, les entreprises du médicament (LEEM) dénoncent les « fausses bonnes idées » de cette mesure (que le groupe LREM suggère de lancer dès 2022 dans les pharmacies). 

Traçabilité altérée

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)