La FHP appelle à l’arrêt d’activité à partir du 5 janvier

Les principaux groupes de cliniques prêts au bras de fer  Abonné

Publié le 24/11/2014
1416843034565795_IMG_141944_HR.jpg

1416843034565795_IMG_141944_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Les bras de fer entre le ministère de la Santé et la FHP ne sont pas rares mais les appels à cesser toute activité, programmée et non programmée, sont exceptionnels. Début janvier, si les menaces sont suivies d’effet, le système hospitalier ne fonctionnera plus que sur une jambe. Les cliniques veulent cesser toute activité pour une durée illimitée. La semaine dernière, Marisol Touraine s’est engagée à rencontrer de nouveau les représentants des cliniques, mais sans préciser ses intentions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte