La potion amère de la Cour des comptes : ONDAM à 2,5 %, TVA et CSG  Abonné

Publié le 05/07/2012

Dans son rapport sur les finances publiques remis au gouvernement, la Cour des comptes met en exergue « l’anomalie profonde » de la dette sociale et l’urgence de ne plus reporter les dépenses de soins sur les générations futures. Les « sages » recommandent...le maintien à 2,5 % de la croissance annuelle de l’objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM), alors que la promesse de François Hollande était de desserrer l’étau à hauteur de 3 % dès 2012.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte