Margaret Hamburg à la tête de la FDA

Renforcer la crédibilité de l’institution

Publié le 17/03/2009
- Mis à jour le 17/03/2009
1276110598F_600x_45531_IMG_11174_1237348932157.jpg

1276110598F_600x_45531_IMG_11174_1237348932157.jpg

1276110598F_600x_45492_IMG_11165_1237348930266.jpg

1276110598F_600x_45492_IMG_11165_1237348930266.jpg

SI L’ON SE FIE aux propos d’Andrews vont Eschenbach, la crise que traverse la FDA est sérieuse et ancienne. Spécialiste d’oncologie, il a recours à la métaphore du processus cancéreux pour décrire la situation de l’agence fédérale américaine qu’il a dirigé pendant trois ans : «  Au moment de l’annonce d’un cancer, le choc et la surprise peuvent être immenses...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?