Pr Thierry Baubet (4), « Poser un diagnostic et favoriser l'alliance »

Par
Coline Garré -
Publié le 17/12/2019

« C'est très important de travailler avec un interprète pour comprendre ce que le patient nous dit à travers sa plainte et ses symptômes et ne pas passer à côté du diagnostic (certains peuvent se plaindre de maux de tête… pour une dépression, par exemple). L'interprète permet aussi d'expliquer le traitement (durée, effets secondaires, etc.) et d'améliorer l'alliance thérapeutique et l'adhésion du patient. 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?