Mort du bébé dont les parents avaient refusé, dans un premier temps, l’arrêt de l’aide respiratoire

Publié le 17/07/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

La petite Ayana, le bébé de 8 mois plongé dans le coma depuis début mai à Angers et dont les parents avaient, pendant un temps, refusé l’arrêt de l’aide respiratoire, est décédée mercredi.

Dans la nuit du 5 au 6 mai, la petite Ayana avait été prise d’une très forte fièvre suivie de convulsions, après avoir été vaccinée à Sées (Orne) où elle résidait avec ses parents. Ces derniers ont mis en cause le Samu d’Alençon, qui n’avait pas pris en charge leur enfant. Les parents avaient refusé, dans un premier temps, que l’on arrête l’aide respiratoire qui maintenait leur fille en vie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?