Réservistes dans les maraudes

Médecins retraités au service de la très grande précarité  Abonné

Publié le 16/02/2012
1329358691324261_IMG_77564_HR.jpg

1329358691324261_IMG_77564_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1329358689324263_IMG_77563_HR.jpg

1329358689324263_IMG_77563_HR.jpg
Crédit photo : AFP

ON ENTEND d’abord dans la voix des médecins retraités inscrits sur les listes de l’EPRUS la volonté de mettre leurs compétences au service de la société. « Sans utiliser de grands mots, je me suis porté volontaire par devoir de solidarité, pour retrouver l’ambition humaniste qui m’animait quand j’ai choisi ce métier », confie Gérard Bleichner, ancien réanimateur et urgentiste, à la retraite depuis la fin de l’année 2007.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte