Rapport du CCNE sur la fin de vie

Les médecins invités à mieux écouter et prendre en compte la volonté des patients  Abonné

Publié le 27/10/2014
1414421118557622_IMG_139582_HR.jpg

1414421118557622_IMG_139582_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« Ceci n’est pas un avis du CCNE », a précisé son président Jean-Claude Ameisen. Le rapport de 71 pages se veut une lecture par le CCNE des attentes des Français sur la fin de vie, exprimées ces deux dernières années dans les espaces régionaux de réflexion éthique et lors de la conférence des citoyens, enrichie des positions de différences instances (CCNE, Commission Sicard, Ordres des médecins et infirmiers, Académie de médecine, centre d’éthique clinique de Cochin, Société Française d’accompagnement et de soins palliatifs, ADMD...).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte