DON D’ORGANES

Les Allemands incités à répondre  Abonné

Publié le 09/02/2011

L’Allemagne veut favoriser le don d’organes en réformant sa législation, actuellement fondée sur le principe du consentement explicite avec une carte de donneur. Les deux principaux partis de droite et de gauche, l’Union démocrate-chrétienne (CDU) et le Parti social-démocrate (SPD) souhaitent que les Allemands prennent formellement position. Leur choix, de donner ou non, serait enregistré dans la puce électronique des cartes d’identité ou des permis de conduire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte