Tribune libre

Le transhumanisme : un nouvel esclavage ?  Abonné

Publié le 03/02/2020
Depuis plusieurs années, ce spécialiste de bioéthique alerte ses concitoyens sur le danger représenté par l'exploitation des Big data. Dans le texte qui suit, il met en garde sur les risques du transhumanisme avec « l’apparition d’un nouvel esclavage, l’Homme augmenté dominant l’Homme aliéné ». Et d'appeler la communauté scientifique et les autorités à un sursaut.

En moins de 30 ans, le transhumanisme a pris une place considérable dans la pensée philosophique, dans les ambitions des chercheurs, et dans les espoirs et les attentes d’une société qui, sensibilisée par les médias, se résout de moins en moins à se soumettre « à la fatalité ». « L’intelligence artificielle » séduit le citoyen lambda qui est prêt à aliéner sa liberté pour en recueillir une part !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte