La classification Maastricht  Abonné

Publié le 22/11/2018

La classification internationale de Maastricht, établie par des chirurgiens transplanteurs de l’hôpital universitaire de Maastricht, distingue quatre types de prélèvements, dont la spécificité est de concerner des donneurs en arrêt cardiaque irréversible : les catégories I, II et IV relèvent d’arrêts cardiaques non contrôlés ; la catégorie III concerne les personnes victimes d’un arrêt cardiaque après qu’une décision de limitation ou d’arrêt des thérapeutiques (LAT) en réanimation a été prise en raison d’un pronostic particulièrement défavorable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte