L’« enfant à tout prix »  Abonné

Publié le 16/02/2015

Les lois nationales très strictes qui prohibent la « gestation pour autrui » sont-elles vraiment adaptées aux énormes marchés représentés par ces comportements ? Une table ronde organisée lors du forum européen de bioéthique a recherché les moyens d’une meilleure adéquation entre le droit et les pratiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte