Fin de vie : les médecins allemands ciminalisés ?  Abonné

Publié le 09/11/2015

Légiférer sur la fin de vie, débattre du rôle que la société confie au médecin dans cette zone grise n’est pas l’apanage de la France. Le Parlement allemand vient en effet de voter un texte interdisant la professionnalisation de l’assistance au suicide mais qui laisse dans le flou la responsabilité pénale de médecins qui aideraient un malade à mourir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte