Congélation d’embryons, AMP, GPA

Face aux progrès techniques, où poser les limites  Abonné

Publié le 07/02/2013
1360203586407974_IMG_98496_HR.jpg

1360203586407974_IMG_98496_HR.jpg
Crédit photo : S Toubon

DÉCENTRER le regard est le premier geste du Pr Frydman. Plutôt que de se focaliser sur les droits d’une partie de la population, les couples de même sexe, il préfère envisager dans son ensemble les enjeux soulevés par les techniques d’aide à la procréation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte