"Nous avons atteint l’àge de raison"

Entretien : Marc Meunier, directeur de l’EPRUS  Abonné

Publié le 10/06/2014
1402405836528018_IMG_131200_HR.jpg

1402405836528018_IMG_131200_HR.jpg
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN : Après Haïti, la Libye, Marrakech, le Japon, sur quels terrains l’EPRUS est-il aujourd’hui engagé ?

MARC MEUNIER : La majorité de nos missions concerne l’Outre-mer, soumis depuis plusieurs mois à des épidémies d’arboviroses. Relativement isolés, ces territoires ont besoin d’un appui de la métropole. En 2013, nous avons mené une longue mission en Guyane sur la dengue. Puis nous avons aidé la Polynésie Française à mettre en place un système de suivi de la dengue et de zika et à prendre des mesures de lutte antivectorielle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte