Contact Covid, StopCovid, SI-DEP

Briser les chaînes de contamination, pas le secret médical  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 15/05/2020

Alors que la France se déconfine depuis le 11 mai, les premiers systèmes de suivi épidémiologique se mettent en place avec l'objectif de casser les chaînes de contamination au Covid-19. Mais Contact Covid, qui place les médecins en première ligne, tout comme l'application StopCovid prévue le 2 juin, ne cessent de susciter des débats.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La France sacrifie-t-elle le respect de la vie privée, le secret médical, et les libertés individuelles, sur l'autel de la santé publique en se dotant d'outils numériques pour suivre les patients contaminés par le Covid-19 ? Les dispositifs mis en place sont-ils proportionnés aux enjeux inédits suscités par la pandémie mondiale et donc légitimes ? Autant de questions qui ont été longuement débattues ces dernières semaines au Parlement, dans les instances éthiques et médicales, les médias et jusqu'au Conseil Constitutionnel. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte