Attaquée devant l'Ordre par des employeurs, une médecin du travail écope de trois mois d'interdiction d'exercice

Par Marie Foult
Publié le 09/05/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
avis arrets de travail

avis arrets de travail
Crédit photo : S. Toubon

La chambre disciplinaire de l'Ordre national des médecins vient de condamner le Dr Karine Djemil, médecin du travail en Seine-Saint-Denis, a six mois d'interdiction d'exercice de la médecine dont trois avec sursis, à partir du 1er septembre 2018, pour avoir fait le lien entre l'état de santé dégradé de deux salariées et leurs conditions de travail, en l'espèce des faits présumés de harcèlement sexuel et moral.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?