Réserve sanitaire de l’EPRUS

15 000 volontaires espérés fin 2012  Abonné

Publié le 27/09/2011
1321885050282964_IMG_67613_HR.jpg

1321885050282964_IMG_67613_HR.jpg
Crédit photo : DR

« IL FAUT QUE les professionnels de santé prennent conscience de l’enjeu de créer une réserve sanitaire sur notre territoire », déclare le Dr Bruno Lartigue, chef de pôle à l’EPRUS. Instituée depuis 2007, cette réserve permet de renforcer l’offre de soins sur le territoire national ou à l’étranger lors de crises sanitaires. Elle rassemble aujourd’hui plus de 1 500 professionnels de santé. Les effectifs devraient progresser rapidement, car 3 200 dossiers d’engagement sont en attente d’instruction.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte